autorail Picasso X3800

Autorail X3800

construction :
commandés le 4 mai 1948. Livrés à partir de 1950.
Les premiers furent construits par Renault à Choisy-le-Roy, les séries suivantes par De Dietrich, à Reichshoffen, puis une succession de marchés supplémentaires.
caractéristiques :
caisse:
21,851 m -39 tonnes en charge - deux compartiments ( 67 places 2ème classe) séparés par la plate-forme d'accès. Le compartiment à bagages sépare l'un d'eux du moteur. L'autre possède deux banquettes à l'extrémité, donnant une vue panoramique très recherchée par les amateurs.

moteur:
Renault type 517 G (300ch, puis 340) et 575 (360 ch) - Saurer BZDS (360 ch).
Consommation de 60 litres de gas-oil aux 100 Km (le double des unifiés 150 ch)

Affectations :

spécialement conçues pour cette série, limitant l'entretien entre deux levages.
construction :
Les Picasso ont fait partie du paysage ferroviaire des six régions SNCF

Le X 4051 Jouef reproduit le dernier de la série, affecté à Nevers

Hormis le X 3803 affecté au Mans, qui heurta en 1957 la 230 G 825 sur une voie unique, tous les autres étaient encore présents à l'appel en 1972, suite à leur grande révision générale.
Les 3896, 3900 et 3997 furent affectés au service.
En 1975, le X 3870 fut accidenté et radié. 6 autres furent radiés en 1976. 37 furent radiés en 1977/78
En 1983, il en reste 89; en 1984, 77.

Les derniers roulèrent dans la région de Bordeaux jusqu'en 1987.